Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Carnet (étudiant) de voyage

Carnet (étudiant) de voyage

09 Mars 2011 à 00h00 | | 0 avis

Carnet (étudiant) de voyage

« La sagesse, c’est d’avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu’on les poursuit ». Oscar Wilde…J’ai toujours eu un peu de mal à le comprendre celui-là… Jusqu’à  ce mois-ci.

Un étudiant à qui on a envie de dire "arrête de rêver"

Il y a bien deux ans maintenant, j’ai fait la rencontre d’un étudiant quelque peu différent, il faisait partie de ma promo mais à l’époque, je ne le connaissais pas très bien, nous n'étions qu'en début d’année.

Lorsqu’on lui demandait son projet professionnel ou sa vision de l’avenir, questions essentielles pour réussir une formidable carrière, il ne savait pas trop, il parlait d’un pays lointain, l’Argentine je crois, et du seul club de football argentin que nous autres occidentaux connaissons : Boca Juniors, là où un certain magicien, au nom de Diego, a réalisé ses premiers tours avec le cuir.

Bref, un étudiant un peu trop passionné, perdu dans ses pensées, à qui on avait déjà sûrement dire « arrête de rêver » et que le système « métro-boulot-dodo » avalerait bien assez tôt.

Puis deux ans ont passé, et effectivement cet étudiant s’est réveillé pour suivre ce très bon conseil « arrête de rêver »…En l’interprétant à sa manière « arrête de rêver, et vis ton rêve à fond ». Ainsi dans une semaine, il prendra son envol, direction l’Argentine pour suivre un cursus en lien direct avec… Boca Juniors. Mais en y réfléchissant un peu plus, je pense qu’il a pris son envol depuis bien longtemps, lorsque le projet a germé dans sa tête et ne l’a plus quitté.


Franchir le pas

partir études argentineIl a osé me direz-vous ? Oui, certainement, il a franchi cette ligne qui sépare imagination et réalisation, frontière que l’on pense bien trop souvent infranchissable, il a arrêté de remettre son projet à plus tard, sachant pertinemment que ce « plus tard » l’amènerait vers le « jamais ». Certes, il tremble un peu, face à cette nouvelle inconnue, mais il vibre tellement plus à l’idée de concrétiser ce projet d’une vie !

Côté organisation, en un mois, il a tout arrangé : inscription à l’université, avec l’aide d’un ami de Buenos Aires, billet d’avion, papiers administratifs : pour le reste, il le laisse au hasard des rencontres une fois sur place, et au bonheur de découvrir, de s’enrichir, de vivre.

Alors pour ma part, c’est décidé, je me remplis de sagesse ! Et vous ?


Plus sur les études à l'étranger

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis