Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Capital publie son guide des formations 2011

Capital publie son guide des formations 2011

21 Février 2011 à 00h00 | | 0 avis

Capital publie son guide des formations 2011

Capital, la revue d’actualité économique et sociale, vient de publier dans son dernier numéro de février 2011 (n°233) l’avis des professionnels sur les diplômes qu’ils recherchent. 150 formations sont présentées dans ce guide, classées par métiers : commercial, carketing, conseil, BTP, informatique, gestion, industrie, banque, métiers créatifs et hôtellerie.

Comment s’y retrouver dans toutes ces formations ? Trouver une formation: comment ?

En France, le système éducatif ne compte pas moins de 2500 diplômes différents, répartis entre plus de 3 500 établissements publics ou privés. Alors que le marché de l’emploi des jeunes est encore en difficulté, il est donc difficile de faire le bon choix. « C’est pourquoi notre guide des meilleures formations a été établi selon un critère simple, mais essentiel : toutes sont parfaitement en phase avec le marché du travail » explique Bruno Declaireux dans son article d’introduction. Le principal atout de ce guide est qu’il ne prend pas en compte les grandes écoles de commerce et d’ingénieurs qui éclipsent souvent d’autres formations de qualité dans les classements : « Les facs proposent de très bons masters en finance ou marketing ».


Guide de formations : quelques constats

Selon ce guide, il n’est pas toujours nécessaire de faire des études longues. Bien au contraire, alors qu’une majorité d’étudiants se dirigent vers les masters, des métiers tel que les commerciaux par exemple cherchent à recruter des jeunes peu diplômés (Bac+2/+3). Cela est dû au fait que le commerce est perçu comme une filière moins noble que le marketing et donc ce secteur commence à voir apparaitre une pénurie. Il en va de même en informatique ou dans le BTP. Dans ce dernier, les BTS pourront y trouver des opportunités d’évolution très rapides car la main d’œuvre manque cruellement.

Au niveau du conseil, les masters universitaires ont la côte et permettent de faire une belle carrière sans passer par les grandes écoles. Pour les métiers créatifs, les débouchés sont rares alors mieux vaut se donner toutes les chances en passant par une école réputée tel que Gobelins. Au niveau financier, la demi-mesure prévaut car les formations publics sont très bien réputées par les professionnels mais à l’heure actuelle, les Goldman Sachs, Rothschild et autres ténors ne jurent que par les écoles de type HEC.


Lire également :

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis