Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Le bizutage d'un étudiant russe tourne au drame

Le bizutage d'un étudiant russe tourne au drame

Harcelé par ses camarades pendant plusieurs mois, un jeune étudiant russe a trouvé la mort lors d'un bizutage.

06 Janvier 2015 à 16h23 | | 0 avis

Le bizutage d'un étudiant russe tourne au drame

En France le bizutage est interdit par l’article 14 de la loi du 17 juillet, chaque année au moment de la rentrée scolaire des nouveaux cas sont à déplorer. Lors de cette rentrée les directeurs d’établissements ont d’ailleurs reçu un courrier de la part de l’Education nationale rappelant la position du gouvernement vis-à-vis de cette pratique. S’ils sont interdits c’est qu’ils peuvent très vite déraper et devenir fatals à la victime de ce châtiment.

Ses problèmes ont commencé après son changement de classe

En Russie un étudiant de 17 ans en a fait les frais : bizuté par ses camarades, il en est mort. Serguei Casper, « un bon gars qui n'aurait jamais fait de mal à personne » selon ses amis, n’avait de problème avec personne, jusqu’au jour où il a changé de classe, c’est à ce moment-là que les problèmes ont commencé.

Mouillé, puis ligoté dans les toilettes de son école

Il devient alors le bouc émissaire de la classe, où les autres se moquent de lui, l’insultent. Les premiers témoignages révéleraient que cet acharnement proviendrait de sa passion pour « les arts ». Il a duré plusieurs mois, jusqu’au jour fatidique. Ce jour-là, il a été mouillé et emballé avec du cellophane dans les toilettes de l’établissement. Afin de continuer l’humiliation et se trouvant certainement drôles, ils décidèrent de le ramener dans cet état en classe.

Le professeur est intervenu trop tard

Le jeune russe, à son arrivée dans la salle, glissa et s’écrasa contre le bureau de l’enseignant. L’œsophage écrasé, Serguei s’étouffa et trouva la mort sous les regards de ses camarades et de son professeur, qui se décida enfin à donner l’alerte, mais trop tard.

Une enquête a été ouverte, et les élèves ont pour l’instant seulement été exclus de l’établissement.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis