Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Nicolas Sarkozy veut créer une « banque de la...

Nicolas Sarkozy veut créer une « banque de la jeunesse »

 Le samedi 31 mars, Nicolas Sarkozy a annoncé lors d’un discours qu’il voulait créer une « banque de la jeunesse ». Il a expliqué que cela devrait permettre de financer les projets des jeunes et leur faciliter l’entrée dans la vie active.

03 Avril 2012 à 10h41 | | 1 avis

Nicolas Sarkozy veut créer une « banque de la jeunesse »

La « banque de la jeunesse »

Le 31 mars 2012, Nicolas Sarkozy a tenu un discours dans la salle de la porte de Versailles devant les jeunes militants de l’UMP. Dans ce discours, il a indiqué qu’il souhaitait doubler les effectifs du service civique, un « grand succès » selon lui.

Puis, il a affirmé sa volonté de lutter contre l’assistanat qu’il qualifie de « dépendance pour la jeunesse ». C’est dans ce cadre qu’il a indiqué qu’il voulait que « la société se porte caution pour une jeunesse qui veut étudier, qui veut travailler, qui veut conquérir sa place dans la société, qui veut prendre en main sa vie d’adulte ».  

Il a alors annoncé sa volonté de créer une « banque de la jeunesse » ainsi : « Je veux l’autonomie pour la jeunesse, je veux la responsabilité pour la jeunesse, je dis non à un RMI jeunes, non à un RSA jeunes, mais je dis oui à une banque de la jeunesse pou porter les projets des jeunes en France. »

L’objectif de cette « banque de la jeunesse » est de se porter caution « pour tous ceux qui n’ont pas la chance d’avoir une famille pour les aider » a déclaré Nicolas Sarkozy.

Il ne s’agit pas de créer une banque à proprement parler, mais un site internet qui permettrait d’apporter une caution universelle pour le logement, de financer des projets de jeunes, d’instaurer un prêt à remboursement différé et contingenté que les étudiants ne rembourseront qu’une fois qu’ils auront trouvé un emploi.


 

L’UNI aquiesce, le PS s’oppose

Dans un communiqué publié le lundi 2 avril 2012, l’Union nationale interuniversitaire (UNI), la fédération de droite dans l’éducation, a déclaré qu’elle saluait cette proposition qui est, selon elle, « de nature à apporter des solutions à l’ensemble des jeunes, et notamment, ceux issus des classes moyennes ». 

Elle indique également que ce dispositif permettra aux étudiants de faire des emprunts pour financer leurs études et leur logement et oppose cette proposition à celles de François Hollande (l’allocation d’étude notamment) qui « enfermerait dans l’assistanat ».

Le Parti socialiste n’a pas tardé non plus à réagir à cette annonce puisque Delphine Batho et Laurianne Deniaud, respectivement porte-parole de François Hollande et chargée de la jeunesse, ont publié un communiqué qui critique cette proposition et dénonce un « effet d’annonce ».

Elles déclarent qu’il ne s’agira que « d’un site internet mettant en relation jeunes et banques » et qualifient même la « banque de la jeunesse » de « projet de société dangereux » puisque l’accès à l’enseignement supérieur ne serait envisagé « qu’à travers l’endettement des jeunes ».

Elles rappellent enfin que le candidat UMP avait proposé une allocation formation de 300 euros par mois en 2007 et le droit « d’emprunter à taux zéro avec la garantie de l’Etat pour financer un projet personnel » mais que « rien de tout cela n’a été fait ».

Bruno Le Roux, Porte-parole de François Hollande, a été plus loin en qualifiant la proposition, dans un autre communiqué,  de « poisson d’avril de Nicolas Sarkozy ». Cette proposition est, selon lui, « creuse et floue » et « passe complètement à côté de la complexité des enjeux ». 

Alors que penser de cette proposition ? Vraie solution ou effet d’annonce ?

Les avis sur cet article
jerem64

20 / 20

Un prêt pour les étudiants qu'ils remboursent quand ils travaillent, mais cela existe déjà il me semble ! Tout comme un organisme qui se prête caution pour le logement. Rien de bien nouveau en somme.
Par

jerem64

- le 06 Avril 21h05
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis