Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Bac 2012 : le rectorat de Nantes met fin à la ...

Bac 2012 : le rectorat de Nantes met fin à la polémique

La semaine dernière, les parents d'élèves de la 1ère S d'un lycée privé de La Ferté-Bernard (Sarthe) ont saisi le rectorat de Nantes. Le motif : la classe entière a obtenu une moyenne de 6,9/20 aux épreuves anticipées du bac 2012.

23 Juillet 2012 à 11h28 | | 0 avis

Bac 2012 : le rectorat de Nantes met fin à la polémique

Après des vérifications minutieuses, le rectorat de Nantes vient mettre fin à la polémique.

 

Rien d'anormal dans l'organisation de l'épreuve

Il y a quelques jours seulement, une vingtaine de parents d'élèves d'une même classe avait réclamé des vérifications après la divulgation des mauvais résultats de leurs enfants aux épreuves anticipées du bac 2012.

Depuis vendredi, un communiqué du rectorat de Nantes a mis fin à la polémique. L'organisation de l'épreuve a été régulière pour ces 23 élèves de première S du lycée privé Saint-Paul Notre-Dame de La Ferté-Bernard.

Selon le rectorat, toutes les copies d'examen ont bien été mélangées et anonymées. Le système de correction est respecté puisque ce sont en tout 3 enseignants en 1ère S qui se sont occupés de la correction.

Contacté hier soir par Ouest-France, un parent d'élève a avoué être "étonné par la rapidité des vérifications".

 


Les suppositions avant ce communiqué

Avant ce communiqué du rectorat de Nantes, plusieurs suppositions avaient été lancées par les parents :

  • les mauvaises notes auraient été attribuées volontairement par un correcteur de l'enseignement public
  • le cache permettant l'anonymat n'aurait pas été rabattu par tous les élèves

Avant l'ouverture de l'enquête, le rectorat de Nantes penchait plutôt pour une erreur de retranscription des résultats. En effet, il aurait été possible qu'un 1 manque devant certaines notes...

On sait désormais que le système de correction a été totalement respecté.

 

Crédits photo : © drivepix - Fotolia.com

digiSchool a selectionné pour vous
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis