Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Avoir des points d'expériences et des quêtes ...

Avoir des points d'expériences et des quêtes plutôt que des notes et des devoirs ?

Aux Etats-Unis, un enseignant a imaginé un nouveau système d'évaluation basé sur le principe des jeux de rôles. Ainsi on n'obtient plus des notes, mais des points d'expérience, et les devoirs sont transformés en quêtes !

26 Juillet 2013 à 16h00 | | 0 avis

Avoir des points d'expériences et des quêtes plutôt que des notes et des devoirs ?

Monter des niveaux

C'est le site vousnousils.fr qui a obtenu l'interview de ce professeur assistant en technologies éducatives, Seann Dikkers, qui travaille à l'université de l'Ohio. Selon lui les points d'expérience sont plus motivants que les notes pour les élèves, et la raison est simple : "L'objectif est de créer une expé­rience com­plète qui implique rapi­de­ment les élèves, avec une dif­fi­culté pro­gres­sive. L'école est un jeu, il est juste mal conçu, et le sys­tème de nota­tion basé sur l'expérience est une amé­lio­ra­tion de son design."

En réalité l'expérience est plus large, comme l'explique Seann Dikkers au site vousnousils : le système d'expérience fait partie d'un système plus grand qui comprend des "niveaux", gagnés par les étudiants qui acquièrent des compétences. Il y a également des combats de boss, des tableaux de score, des avatars, des "trophées légendaires"...

D'après lui, le vocabulaire du jeu se prête assez bien à l'apprentissage car il contextualise l'expérience : "Pour moi, c'est l'apprentissage basé sur la réa­lité qui motive, pas les points."


La motivation vient de l'expérience professionnelle

"Je peux leur pro­po­ser des acti­vi­tés et des lec­tures de base, mais c'est ensuite à eux de s'approprier et d'organiser leur appren­tis­sage. Le nombre de points d'expérience que je délivre n'est jamais com­pa­rable d'un étudiant à l'autre, car il repose sur un sys­tème de "quêtes" ou pro­jets per­son­nels. Il peut s'agir de pro­duire une vidéo, faire du déve­lop­pe­ment web, construire un cours..." explique Seann Dikkers

Pour lui l'expérience est une force motrice et les étudiants doivent s'impliquer personnellement, ce qui n'est pas possible avec un système de notes, alors que les élèves se précoccupent plus de leurs vies et intérêts personnels.

Crédits : © tomispin - goodluz -  Fotolia.com

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis