Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Le CNESER a rejeté la répartition des moyens ...

Le CNESER a rejeté la répartition des moyens 2013 pour les universités

Article initialement publié le 17 décembre 2012. Mis à jour le 19 décembre 2012.

19 Décembre 2012 à 11h01 | | 0 avis

Le CNESER a rejeté la répartition des moyens 2013 pour les universités


C’est à la fin de la semaine dernière que les chiffres du budget accordé aux universités françaises pour 2013 ont été révélés. Les moyens du ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche augmentent de 2,2%.

La réussite de tous les étudiants devient la priorité…

Pour 2013, le budget du ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche s’élèvera à 22,35 milliards d’euros soit une augmentation de 2,2% par rapport à l’année précédente. Le gouvernement affirme sa volonté de vouloir faire de la réussite des étudiants la priorité au cœur de l’agenda du redressement. Ainsi, cette augmentation du budget devrait permettre :

  • De faire progresser les budgets des bourses en les faisant augmenter de 140 millions d’euros qui permettraient ainsi de financer le 10ème mois
  • D’engager le chantier en matière de logement étudiant avec une dotation de 20 millions d’euros en plus par rapport à 2012
  • De créer 1 000 emplois de plus pour favoriser la réussite au 1er cycle
  • D’amplifier la dimension internationale de l’enseignement supérieur en encourageant la mobilité des étudiants et des enseignants


 … Tout comme l’investissement dans la recherche

Pour ce qui est de la recherche et l’innovation, le budget 2013 permettrait de :

  • Maintenir tous les emplois scientifiques, administratifs et techniques
  • Rééquilibrer le financement de la recherche entre les appels à projets et les crédits récurrents
  • Réaffirmer l’ambition européenne et internationale de la recherche avec, entre autres, la progression des contributions françaises aux organisations internationales et aux grands programmes partenariaux, en particuliers avec l’Europe.

La répartition des crédits et des emplois doit encore être discutée aujourd’hui au CNESER (Conseil National de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche). 


Mise à jour du 19/12/12 : la répartition des moyens rejetée par le CNESER

Le CNESER a enregistré ce lundi un vote défavorable des organisations syndicales et a donc rejeté la répartition des moyens 2013 pour les universités. En effet, cette augmentation de 2.2% ne permettra pas, selon lui, de compenser les dépenses supplémentaires des universités, estimées à 240 millions d'euros en 2013.

Malgré cette augmentation, il apparaît donc que les crédits nets alloués aux universités vont diminuer alors que les établissements connaissent déjà des difficultés financières importantes

La CFE-CGC (Confédération française de l'encadrement - Confédération générale des cadres) s'est associée à la Conférence des présidents d’université (CPU) pour demander la mise en place d'un fonds d'intervention d'urgence. 

Crédit photo: © rangizzz

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis