Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

L'angoisse des étudiants séparés de leur por...

L'angoisse des étudiants séparés de leur portable

Une étude menée sur des étudiants en journalisme a montré l'attachement des jeunes à leur portable et même l'impact que pourrait provoquer la séparation avec l'objet. Résultat, l'angoisse est plus présente et les capacités intellectuelle sont affectées.

01 Février 2015 à 10h03 | | 0 avis

L'angoisse des étudiants séparés de leur portable

Une étude sur des élèves en journalisme

Nous sommes dans un monde où les technologies ont pris une place phénoménale dans nos vies. Personne n’imagine retourner dix ans en arrière et se passer des Smartphones auxquels certains sembleraient presque soudés. Sortir sans portable, c’est l’assurance de sentir un immense vide, cela pourrait provoquer des malaises chez certains accros. Une étude américaine, publiée en janvier 2016 dans le Journal of Computer-Mediated Communication, montre le sentiment d’angoisse que peut causer la séparation d’un individu et de son portable. Elle va même jusqu'à évoquer le fait qu’elle pourrait avoir des répercussions sur les capacités intellectuelles.

La séparation provoque de l'angoisse et la baisse des capacités intellectuelles

Une enquête écran sur 208 étudiants en journalisme a permis de recruter 41 possesseurs d’iPhone. Ces derniers ont accepté d’être soumis à des tests cliniques. Un test où il faut trouver les 50 noms des états américains leur a été proposé deux fois. L’une avec le mobile à leur côté et en silencieux, et l’autre fois où l’utilisateur en était séparé.

Et les résultats ont prouvé que le patient était plus tendu dans le second cas, un questionnaire et la prise de la  tension artérielle le prouvant. Les chercheurs ont aussi émis l’hypothèse que la séparation avec l’objet a des conséquences sur les capacités cognitives. Cependant les chercheurs ne savent pas si cela est vraiment dû à la peur ou s’il s’agit simplement des résultats de la distraction. Cette étude permet en tout cas de s’interroger sur les bienfaits des portables. La tranche d’âge des 18-24 ans passe en moyenne 4 heures par jour sur son téléphone, une génération d'hyper connectés !

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis