Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Seine-Saint-Denis, quand des étudiants devienn...

Seine-Saint-Denis, quand des étudiants deviennent enseignants

Le département de la Seine-Saint-Denis est-il en train de se transformer en désert éducatif ? Pour pallier au manque d’instituteurs, 53 étudiants vont être recrutés.

28 Septembre 2012 à 10h12 | | 0 avis

Seine-Saint-Denis, quand des étudiants deviennent enseignants

Une rentrée difficile

En Seine-Saint-Denis, où les problèmes sociaux sont de plus en plus importants, le secteur de l’éducation est mis à mal. Depuis quelques années, le département subit le non-remplacement d’enseignants à répétition. Malgré la promesse du ministre de l’Education, Vincent Peillon, de changer cette situation, peu d’améliorations sont en vue.

Il y a quelques jours, le ministère avait déjà proposé le recrutement de 21 instituteurs mais la situation est telle que cela ne suffisait pas. Il y a deux jours, c’est le rectorat de Créteil qui a pris la décision de faire remplacer les enseignants manquants par des étudiants en master 2. Pour le moment, 53 étudiants ont été contactés et une trentaine a répondu favorablement. Il s’agit de personnes qui sont soit en train de passer le concours, soit en session de rattrapage ou encore qui préparent celle du printemps 2013.


Des classes sans instituteurs

Aujourd’hui, malgré la création de postes supplémentaires dans le primaire, c’est une cinquantaine de classes qui se retrouve chaque jour sans professeur, selon l’Académie. Des chiffres que contestent les syndicats qui estiment, eux, que c’est 250 enseignants stagiaires qu’il faudrait recruter. Ces étudiants seront des vacataires et pourraient commencer à donner cours dès la semaine prochaine.

Les syndicats demandent que la possibilité d’ouvrir un concours exceptionnel soit examinée mais également que les vacataires puissent avoir des contrats de longue durée, cela afin de pouvoir être payés pendant les vacances.

Un appel à la grève a été lancé par différents syndicats pour le 11 octobre.

 

Crédit photo: © Szasz-Fabian Erika - Fotolia.com

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis