Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Ces étudiants qui participent aux JO de Sotchi...

Ces étudiants qui participent aux JO de Sotchi 2014 !

Les JO d'hiver de Sotchi commencent officiellement le 7 février 2014. Plusieurs étudiants auront la chance d'y participer. Focus sur 4 d'entre eux.

20 Décembre 2013 à 16h30 | | 1 avis

Ces étudiants qui participent aux JO de Sotchi 2014 !

Concilier études et carrière de sportif de haut-niveau n'est pas facile et il faut souvent faire un choix cornélien au sortir du Bac. Les sports d'hiver, grâce à leur calendrier plus modulable, permettent plus facilement aux athlètes de suivre en parallèle un cursus universitaire. Certains de ces "étudiants sportifs" ont eu la chance, et le talent bien sûr, de se qualifier pour les prochains Jeux Olympiques d'hiver à Sotchi, en Russie. Présentations.

Coline Mattel, sur le podium mondial à 15 ans !

En terme de précocité, Coline Mattel a fait fort ! En 2009, à seulement 13 ans, elle participait déjà à ces premiers championnats du monde où elle prendra la 5ème place. Elle fera mieux deux ans plus tard en décrochant la médaille de bronze aux championnats du monde d'Oslo. Médaille mondiale qui est ni plus ni moins que la première du saut à ski français, respect. 

Coline Mattel, née en 1995, a suivi les cours du collège via le CNED et du lycée dans une structure spéciale pour les sportifs de haut niveau au Lycée Mont-Blanc de Passy (74). Elle a décroché son Bac S en juin 2013 avec une mention très bien et les félicitations du jury, rien que ça. Depuis septembre 2013, elle suit une licence d'art du spectacle à l'université Stendhal Grenoble 3, avec des horaires adaptés.

Ses ambitions pour les JO sont simples : elle veut décrocher une médaille. Le jour de gloire de la jeune Haute-Savoyarde de 18 ans sera peut-être le 11 février 2014, jour de la finale du saut à ski féminin.


 

Véronique Pierron, seule française dans sa discipline aux JO

Véronique Pierron va peut-être se sentir un peu seule à Sotchi. En effet, elle est l'unique représentante tricolore féminine dans sa discipline : le short-track, ou patinage de vitesse sur piste courte. La française de 24 ans va participer à ses 3ème JO après ceux de Turin en 2006 et de Vancouver en 2010. Son plus gros fait d'armes reste sa médaille de bronze aux championnats d'Europe 2012.

La jeune licenciée du Reims Patinage de Vitesse est actuellement en 2ème année du programme TEMA à la NEOMA Business School de Reims, qu'elle a intégré en 2010. Pour valider son année, il lui reste un stage à l'étranger à effectuer mais pour préparer au mieux les Jeux Olympiques, Véronique Pierron a pris une année de césure.

Le doux rêve de l'athlète est de décrocher une médaille mais son principal objectif est de participer à la finale. Étant la seule Française engagée dans cette compétition, tous les regards seront portés vers Véronique Pierron.


 

Maurice Manificat, le magnifique

Il est le plus connu des étudiants de cette liste. En effet, Maurice Manificat, c'est 3 victoires en coupe du monde et 8 podiums en ski de fond ! La dernière, le 14 décembre 2013 à Davos (Suisse), lui a permis de se placer à la 2ème place mondiale, ce qui lui permet d'envisager le métal le plus précieux à Sotchi. Le Haut-Savoyard a déjà participé aux JO en 2010, à Vancouver décrochant une 4ème place lors du relais.

Le fondeur de 27 ans poursuit parallèlement ses études à l'université Joseph Fourier de Grenoble en master 1 biologie moléculaire et cellulaire. Il a d'ailleurs été l'un des premiers à intégrer le dispositif Inter'Val, permettant aux sportifs de haut niveau, pratiquant un sport d'hiver, de mener de front un cursus étudiant et une carrière sportive.

Étant l'une des meilleures chances de médaille de la délégation française, Maurice Manificat n'a pas fini de faire parler de lui et pourrait rentrer dans le cercle des étudiants champions olympiques comme l'ont été Yannick Agnel (natation) ou Emilie Le Pennec (gymnastique).


 

Yohan Goutt, la belle histoire

Ce skieur, qui fête aujourd'hui même ses 19 printemps, ne remportera pas de médaille pour la France, ce qui est logique vu son classement mondial (Yohan Goutt est effet bien au-delà de la 3 000ème place). Mais, même s'il occupait la première place mondiale, il ne pourrait offrir à l'Hexagone une "breloque" de plus. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il s'apprête à défendre les couleurs du Timor oriental, petit pays d'Asie du Sud-Est d' 1,2 million d'habitants !

D'un père français et d'une mère timoraise, Yohan Goutt est étudiant en 2ème année d'Administration et Échange Internationaux (AEI) à l'université Paris-Est Créteil Val-de-Marne (UPEC). Il sera le premier représentant de ce petit pays à participer aux Jeux Olympiques d'hiver dans l'épreuve du ski alpin.

Vu son classement, il est illusoire de penser que Yohan Goutt décrochera une médaille, mais sa simple participation est déjà, en soi, une formidable victoire.

Les avis sur cet article
skieur

20 / 20

Ils vous manquent beaucoup d'autres étudiants qui participeront aux prochains JO d'hiver !!!
Par

skieur

- le 03 Janvier 11h34
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis