Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

10 choses qui montrent que vous êtes étudiant...

10 choses qui montrent que vous êtes étudiant en droit

Les études de droit n'ont pas toujours bonne réputation. Parfois longues et fastidieuses, elles demandent beaucoup de rigueur et d'apprentissage par coeur. Alors, étudiants en droit allez-vous reconnaître ? digiSchool vous dresse une liste de 10 choses qui montrent que vous êtes en droit.

01 Aout 2013 à 10h00 | | 5 avis

10 choses qui montrent que vous êtes étudiant en droit

Vous connaissez la signification du mystérieux mot "nonobstant", et vous êtes les seuls. Vous savez que ce mot signifie "en dépit de" ou "malgré".

Vous rigolez à des blagues qui ne font rire que vous : Ce sont deux présomptions qui traversent la route. L'une dit à l'autre "Attention, tu vas te faire renverser". L'autre lui répond "Ne t'inquiète pas je suis irréfragable...". Si vous êtes étudiants en droit, vous savez que la présomption irréfragable est celle qu'on ne peut pas renverser par la preuve contraire.

On vous a dit que la première année était difficile. Une fois celle-ci terminée vous avez pensé vous reposer. Ensuite, vous avez réalisé que les années étaient en fait de plus en plus dures.

Vous employez régulièrement des mots comme "de cujus", "de facti", "in fine", dans des conversions courantes et votre interlocuteur, étudiant en psycho, vous regarde avec de grands yeux étonnés.

 

Vous ne supportez plus lorsqu'un journaliste ou un politicien emploie l'expression : "La loi stipule... " alors que cela ne se dit pas. Il faut dire "La loi dispose" car c'est un contrat ou une clause qui stipule. 

 

Lorsque vous relisez vos cours et que vous commencez une phrase par "Le principe est...", vous vous arrachez les cheveux parce que vous savez qu'il y aura au moins trois exceptions à ce principe et cinq exceptions d'exceptions, ce qui vous décourage déjà.

Après avoir suivi votre premier cours sur le droit des contrats, vous lisez systématiquement toutes les petites clauses des conditions générales de vente, écrites en arial 0.5 sur les contrats d'abonnement de mobile ou les billets d'avion.

Lorsque vous entendez aux infos les mots : "décision du conseil constitutionnel...", vous faites signe à tout le monde de se taire parce que vous êtes le seul à comprendre ce qui va suivre et que vous avez envie de vous la péter un peu.

Tous vos amis vous appellent dès votre entrée en première année pour vous demander des conseils juridiques.

Vous vous indignez lorsque vous regardez la télévision et que le commissaire Julie Lescault s'adresse à un juge en lui disant "Votre honneur" et que ses collègues flics parviennent à obtenir un mandat pour faire une perquisition alors que ces choses n'ont lieu qu'en Amérique.

Alors étudiants en droit, vous vous êtes reconnus ?

Crédits : © WavebreakmediaMicrob - Gina Sanders - Fotolia.com

Les avis sur cet article
La loi stip... Non !

20 / 20

Comme disait mon prof de droit civil de 1ère année: "Stipulez comme pour copuler, il faut au moins être deux..Notez le "au moins".
Par

La loi stip... Non !

- le 05 Octobre 18h12
Sansa

20 / 20

"c'est un contrat ou une close qui stipule" ; une clause plutôt. :p Sinon, excellent article !
Par

Sansa

- le 11 Mars 18h43
Plus de commentaires
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis