EDX : un logiciel de correction automatique de ...

EDX : un logiciel de correction automatique de copies soulève la controverse

Petit bijou de technologie, EDX, la plateforme d'enseignement en ligne, lance son dernier logiciel de correction automatique des copies. Un programme qui fait largement débat.

10 Avril 2013 | digiSchool.fr | 0 commentaire

0 / 20

EDX : un logiciel de correction automatique de copies soulève la controverse

Des enseignants robots ?

EDX, la plateforme éducative, lancée il y a un an aux Etats-unis par Harvard et le Massachusetts institute of technology (MIT), nous présente son dernier bébé.

Le rêve de tout prof : des copies qui se corrigent toutes seules ! Ce rêve semble enfin réalité puisque la plateforme d'enseignement a lancé son tout dernier logiciel... de correction automatique des copies. 200 copies à corriger ? Il suffit de faire les 100 premières et le logiciel se charge du reste. Pour cela il s'inspire de la méthode d'évaluation de l'enseignant.

Mais, ce logiciel n'est pas seulement pour enseignants. Vous êtes étudiant et vous souhaitez savoir ce que vaut votre travail ? Il suffit de cliquer sur "envoyer" pour obtenir une évaluation instantanément.

Le logiciel récemment présenté pourrait d'abord bénéficier aux douze universités qui collaborent à la plateforme puis étendre son utilisation.


 

Un logiciel qui fait controverse

A terme, le programme devrait être distribué gratuitement à toutes les institutions scolaires ou universitaires qui en feront la demande. Mais, dans le milieu, il ne fait pas l'unanimité. Il fait même parfois l'objet d'une controverse assez violente. En particulier dans les milieux universitaires américains où une pétition circule actuellement pour s'opposer à cette nouvelle technologie. Déjà 2500 personnes ont signé le texte, dont le célèbre linguiste Noam Chomsky.

Grosse lacune du logiciel, pointée par ses opposants : le logiciel ne sait pas lire. Il n'est donc pas capable de comprendre toutes les nuances de la communication écrite. Le problème principal est que le bon sens, les arguments, l'organisation des idées, tout cela lui échappera. Pour les opposants il serait dangereux de s'en contenter et de se reposer uniquement sur un programme informatique pour évaluer un travail universitaire.


 

"Comme un avion sans pilote"

Pierre Dillenbourg, responsable de l'enseignement en ligne à l'EPFL, émet lui aussi quelques réserves sur ce programme EDX.

"La vraie fonction d'un logiciel évaluateur serait donc d'appuyer le travail des enseignants, pas de s'y substituer." selon les propos rapportés par RTS Info. De la même manière qu'à l'EPFL, les évaluateurs utilisent déjà un logiciel antiplagiat pour noter les travaux des étudiants.

"C'est techniquement faisable, mais socialement assez inacceptable. Un peu comme l'avion sans pilote. Aujourd'hui les pilotes sont fortement assistés par des pilotes automatiques, mais si on vous dit de monter dans un avion sans pilote, je sais qu'une partie des passagers ne montera pas à bord."

Crédits : © violetkaipa - Elenathewise - Fotolia.com

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis

Nouveaux membres

Nouvelles participations

Espace Bac 2015 digiSchool

Découvre nos applis pour réviser le bac !

Révisions & conseils pour réussir le Bac :

Révisions & conseils

Résultat du Bac le 3 juillet sur digiSchool

Résultat du Bac


L'actualité étudiante, tous les jours : Formations, Logements, Emplois, Santé, Bons plans
Accéder directement au site