Comment devenir infographiste ?

Comment devenir infographiste ?

29 Octobre 2011 | digiSchool.fr | 5 commentaires

18.4 / 20

Comment devenir infographiste ?

Vous voulez en savoir plus sur le métier d’infographiste, ses activités principales, où l’infographiste exerce, l’environnement dans lequel l’infographiste travaille, les missions confiées à l’infographiste, les savoir-faire requis, le CV de l’infographiste ou  le niveau de salaire auquel l’infographiste peut prétendre ? C'est par ici !

Autres appellations pour infographiste :

Graphiste multimédia, Graphiste, Dessinateur Maquettiste, Illustrateur


Définition du métier d’infographiste 

Le métier d’infographiste est né du développement fulgurant des outils informatiques et de la communication web. L’infographiste est un « concepteur artistique ». Il crée des supports de communication visuelle : il peut s’agir de mise en page d’un site Internet ou d’une page de DVD, d’une mise en image de décor sur un jeu, etc. Son objectif est de faire passer un message clair et efficace à travers les textes et les images qu’il met en scène.


Quelles sont les activités principales d’un infographiste ?

L’intitulé « Infographiste » regroupe plusieurs métiers (graphiste, graphiste multimédia, infographiste 2D, infographiste 3D, etc.) et les activités de chacun diffèrent selon son profil et ses compétences.

D’une manière générale, l’infographiste a pour mission de :

  • Rencontrer les clients et analyser leur demande
  • Négocier le contrat avec les clients
  • Rechercher les informations qui vont lui être nécessaires à la création
  • Réaliser des travaux dits « préparatoires » (prémaquettes, croquis, etc.)
  • Procéder à la réalisation de sa communication visuelle
  • Travailler sur des supports multiples et variés (affiche, présentoir, livre, journal, dépliant publicitaire, film, emballage, bande dessinée, film d’animation, multimédia, etc.)
  • Suivre la fabrication du produit (si celle-ci est sous-traitée)
  • Présenter sa création au client et y apporter les modifications nécessaires
  • S’adapter aux évolutions technologiques
  • Encadrer une équipe

Pour un graphiste multimédia :

  • Créer une communication visuelle avec des textes et des images
  • Concevoir et mettre en page un site Internet ou Intranet et en assurer le bon fonctionnement
  • Utiliser les nombreux outils de programmation et logiciels (Director, Java, XML, HTML, Flash, Acrobat, Illustrator, Photoshop, etc.)

Pour un infographiste 3D :

  • Participer à la réalisation de jeux vidéo et de films d’animation
  • Dessiner des personnages, des décors à partir d’un scénario
  • Animer ses dessins sur l’ordinateur
  • Procéder au choix des couleurs, des textures, des mouvements
  • Créer et réaliser des maquettes en plan et en volume
  • Participer à la conception des effets spéciaux

Pour un infographiste 2D :

  • Créer des graphismes, dessins, illustrations grâce à la PAO (Publication Assistée par Ordinateur)
  • Dessiner sur une palette graphique à l’aide d’un stylo électronique
  • Retravailler les dessins enregistrés et stockés (couleurs, textures, etc.)
  • Procéder à l’impression sur le support adéquat

L’étendue des tâches et des responsabilités confiées à l'infographiste dépend de la taille et de l’organisation de l’entreprise dans laquelle il travaille.


Où exercer le métier d’infographiste ?

Le métier d’infographiste peut s’exercer dans un grand nombre de structures, notamment en fonction de sa spécialisation.

  • Les agences de publicités
  • Les studios de création graphique
  • Le service communication/publicité d’une entreprise
  • Les agences de communication
  • Les agences web
  • Les ateliers de dessin (édition/presse)
  • Les maisons d’édition
  • Les rédactions de presse
  • Les studios de film d’animation
  • Les SSII (Société de Service Informatique)
  • Vous pouvez aussi travailler en indépendant (free-lance)

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, de nombreux secteurs d’activité sont concernés par ces métiers, et pas seulement ceux de la publicité, du design, de l’architecture ou encore du cinéma, on compte aussi certains métiers de l’industrie (l’aéronautique et l’automobile) ou encore de la recherche scientifique.


Dans quel environnement travaille l’infographiste ?

Bien sûr, l’environnement de l’infographiste ne sera pas le même selon qu’il travaille dans un service de communication ou dans une agence de publicité ou encore dans une maison d’édition. Ceci est un exemple d’environnement de travail qui s’applique davantage au fonctionnement d’une agence.


Quels sont les savoirs-faire requis pour le poste d’infographiste ?

Compétences

  • Concevoir et transmettre un message
  • Maîtrise de la PAO (Publication Assistée par Ordinateur)
  • Gestion de projet
  • Anticiper les besoins d’un public
  • Maîtrise du dessin
  • Maîtrise des logiciels spécialisés (Photoshop, Illustrator, Xpress)
  • Maîtrise des notions d’audiovisuel et des codes visuels (typographie, couleurs, etc.)
  • Maîtrise des techniques de communication
  • Notions juridiques concernant le droit de la propriété littéraire et artistique
  • Notions de gestion et de marketing

Capacités

  • Capacité à respecter les délais
  • Capacité à se renouveler dans ses idées et dans ses productions
  • Capacité à résister au stress (surtout pendant les périodes de bouclage)

Qualités

  • Curiosité
  • Aisance relationnelle
  • Ouverture d’esprit
  • Flexibilité
  • Souplesse
  • Autonomie
  • Patience
  • Sens créatif
  • Sens de l’organisation


CV de l’infographiste 

Niveau d’études :

Le métier d’Infographiste est accessible soit à partir d’un BTS, soit à partir d’une Ecole d’Art qu’elle soit privée ou publique.

> Bac + 2

BTS Communication visuelle / Industrie graphique / Métiers de l’audiovisuel
DUT Informatique

> Bac + 3

Licence Professionnelle Arts ou Activités culturelles et artistiques avec une option communication visuelle.
Diplôme national d’art et technique (DNAT)
IUP Info-com

> Bac + 4/5

Diplôme Supérieur d’Arts Appliqués (DSAA)
Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique (DNSEP)
Diplôme d’Ecoles spécialisées (Arts Déco, les Gobelins, Emile Khol, etc.)
SupInfoCom

Expérience :

Aucune expérience n’est vraiment demandée pour le métier d’infographiste, toutefois les débuts sont souvent difficiles. Vous serez davantage jugé sur vos qualités artistiques et créatives (d’où l’utilité de posséder un book). C’est un métier qui peut s’exercer en free-lance, ce qui est un bon moyen d’acquérir de l’expérience avant d’être embauché dans une agence. D’autres débuteront leur carrière comme Assistant du Directeur Artistique ou Roughman dans une agence, avant d’évoluer vers un poste d’infographiste.


Quelle progression de carrière ?

Assistant du Directeur Artistique ; Maquettiste ; Roughman > Infographiste > Chef de Projet > Directeur Artistique ; Designer ; Concepteur graphiste


A quel niveau de salaire peut prétendre un infographiste ?

Débutant : 18 à 22 k€
Expérimenté : 30 à 36 k€

Les avis sur cet article
Jenny

20 / 20

Ah oui j'oubliais, dans mon cas j'ai fait 4 stages dans des super agences toutes voulaient me vendre le monde mais après le stage c'était bye bye on a plus de sous pour t'embaucher bla bla bla. Si vous pensez que faire graphiste c'est simple ce n'est pas le cas, on travaille dur, très dur, souvent on ne dort pas car on a des clients qui veulent tout pour hier et faut faire vite et bien. Vous serez moins bien payé que si vous étiez commercial, le commercial ne connait pas la galère pour trouver du boulot, souvent part a 18 hs de l'agence, nous on fait le boulot, on reste sur place s'il faut et lui part dormir et gagne mieux que nous.
Par

Jenny

- le 08 Novembre 04h43
Jenny

20 / 20

Beaucoup trop de stagiaires qui font le boulot a notre place, les agences qui demandent soit des stagiaires soit des graphistes avec minimum 5 ans d’expérience (et bien sur les stages ça ne compte pas comme expériences a leurs yeux). Les places dans les bonnes écoles publiques sont très rares et une formation de 5 ans en moyenne coute 8000 euro par an dans le prive (c'est ce que j'ai payé). Conclusion : diplômée depuis deux ans seulement 10% de la promotion a trouve du boulot, pourtant on est sorti d'une des 10 meilleures écoles de France. Beaucoup sont en freelance et le reste soit ils ne travaillent pas soit ils ont changé de carrière, ou font des petits boulots. Dans ceux qui ont trouve beaucoup sont plus en France.
Par

Jenny

- le 08 Novembre 04h36
Plus de commentaires (3)
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis

Je m'inscris

Accéder directement au site